Le clan des Ours

Apprendre et jouer à la maison

Dessin de formes-#1 31 janvier 2011

Filed under: Dessin de formes — myriamemond @ 10:10

La semaine dernière, nous avons fait notre première leçon de dessin de formes, matière spécifique à la pédagogie Waldorf Steiner. Mais à quoi cela sert-il ?

Brève explication : L’enfant vit dans le mouvement et l’activité. Tout son être participe au mouvement. Grâce au tracé de formes (lignes droites, courbes, boucles, entrelacs…), il continue à vivre dans ce mouvement qui est sien mais de manière structurée.
Les formes simples telles que la ligne et la courbe aident au développement de l’écriture. Cela permet également d’exercer la coordination œil-main et le mouvement de la main aide l’esprit à « visualiser » les formes (par exemple pour les entrelacs ou les cordes), et cela développe également le sens esthétique et d’observation.

Voici le plan de travail que nous avons utilisé :

  1. réalisation de la forme avec le mouvement du corps (l’enfant se déplace, bouge),
  2. réalisation de la forme avec le doigt ou un intermédiaire (petite voiture, bille, boutons, corde …),
  3. réalisation de la forme avec le doigt ou un intermédiaire en laissant une trace sur le papier,
  4. réalisation de la forme sur le papier aux crayons de cire.

Voici ce que cela donne pour cette première séance :

La forme est réalisée à partir des traces de peinture laissées par les roues d’une petite voiture. Voilà ce que cela donne au final :

Ensuite, la forme est dessinée sur papier avec d’autres éléments de base éventuellement (dessin de Constance) :

Publicités
 

2 ans ! 25 janvier 2011

Filed under: à propos de nous — myriamemond @ 9:45

Bon anniversaire à Alexandre qui vient de fêter ses 2 ans !

Notre petit gourmand a particulièrement apprécié la chantilly déposée sur son gâteau :

 

1, 2, 3, nous irons chez moi 16 janvier 2011

Filed under: Non classé — myriamemond @ 10:33

Erwann a fait beaucoup de progrès au niveau de la numération. Je pense que le fait de pouvoir mieux prononcer les chiffres n’y est pas étranger. Ainsi aujourd’hui, il dénombre jusqu’à 5 sans se tromper. Cependant, il semble visualiser la quantité dans son ensemble, et il ne parvient pas toujours à énumérer les nombres 1, 2, 3, 4 etc.

Pour l’aider, je vais donc m’appuyer sur la comptine numérique « 1.2.3 nous irons au bois » mais avec quelques adaptations : certains mots sont remplacés par d’autres qu’Erwann arrive à prononcer et dont nous connaissons bien les gestes de la LSF (Langue des Signes Français).

Le texte est disponible ici !

 

Les mille et une phrases 11 janvier 2011

Filed under: Apprendre en jouant,Français — myriamemond @ 9:45

J’avais acheté ce jeu sur une brocante cet automne. Nous n’y avions pas joué jusqu’à présent car Aymeric était encore un peu juste en lecture et français. Aujourd’hui, Aymeric lit sans difficulté et connaît les notions de sujet, verbe et complément. Nous avons donc joué notre première partie cet après-midi.

Ce jeu s’apparente au fameux jeu de société « le mille bornes » que les enfants adorent. Ici, chaque joueur doit former une phrase grammaticalement correcte (accord sujet / verbe, place des compléments) même si elle est parfois très drôle. La règle exige de placer une majuscule, un sujet, un verbe, et des compléments (objet direct, temps, lieu), et de terminer par un point pour pouvoir gagner. Les adversaires peuvent s’importuner mutuellement en posant des cartes « pièges » (crayon cassé, gomme, ciseaux) auxquelles il faut répliquer par une carte « parade » (taille-crayon, anticasse, ruban adhésif). Chaque joueur a toujours 6 cartes et il pioche une carte avant de jouer (comme au jeu du mille bornes !) :

Pour cette première partie, nous avons fait une version simplifiée en limitant à un complément d’objet. C’est Constance qui a gagné avec la phrase suivante : Des policiers efficaces ont admiré un homme et son chien.

Ce jeu contient aussi deux autres jeux basés sur les homonymes (l’encre / l’ancre, le coup / le cou, etc) que nous n’avons pas encore essayé.

Il n’est malheureusement plus édité. On peut en trouvé des exemplaires sur les brocantes, sur Ebay et autres sites de vente.

 

 

Epiphanie 6 janvier 2011

Filed under: Non classé — myriamemond @ 9:11

Enfin le grand jour tant attendu des enfants (après Noël, bien-sûr !) est là : les rois mages sont arrivés à la crèche pour voir l’enfant Jésus…mais qui sera le roi ou la reine de la maison ?

Pour le savoir, faisons d’abord une délicieuse galette, dont voici la recette :

  • Pour cela, confectionnez une frangipane onctueuse et délicieusement parfumée.
  • Etalez-la sur une pâte feuilletée déroulée sur la plaque de cuisson (Constance a goûté : la frangipane est vraiment très bonne !):

  • Après avoir déposé la fève, recouvrez avec la seconde pâte feuilletée et fermez les bords :

  • Finissez les décorations à l’aide d’un couteau :

  • Pendant ce temps, laissez les petits gourmands terminer les restes de frangipane :

  • Puis, badigeonnez avec un mélange jaune d’œuf/lait pour donner une belle couleur dorée à la galette :

  • Et enfournez, dans le four chaud, pendant 30 minutes à 180°C.

Et voilà, c’est prêt :

Pour l’occasion, j’ai confectionné une couronne en feutrine. C’est très facile et rapide à faire et cela durera certainement plus longtemps que les traditionnelles couronnes en papier.

Ce soir, notre roi de la fête était Aymeric, au grand malheur d’Erwann qui était très déçu :