Le clan des Ours

Apprendre et jouer à la maison

L’écrit comme support de l’oral 1 octobre 2010

Filed under: Langage,Réflexions sur les apprentissages — myriamemond @ 9:04

Aujourd’hui l’orthophoniste était très très satisfaite de la séance avec Erwann. Pas très souvent qu’on lui fait des compliments car il est plutôt du genre dissipé, peu attentif ou voulant mener la danse ! Ils ont travaillé autour des signes uniquement, pas de pictos. Elle trouve qu’Erwann assimile très bien les signes. De plus, au niveau de la prononciation et de la verbalisation, Erwann produit de plus en plus de syllabes et de phonèmes (nous l’avions déjà remarqué). Sur cet aspect, elle utilise également les gestes de Borel-Maisonny pour accompagner l’oralisation…et ça marche plutôt bien ! Il faut dire qu’il est habitué car j’utilise aussi cette méthode à la maison (voir post sur ce sujet).

Ainsi, touts les efforts entrepris ces derniers mois autour de la prononciation commencent à porter leurs fruits. De plus, depuis la rentrée, nous travaillons également, de manière plus régulière, avec les lettres rugueuses (merci Kikilo pour ta présentation de fabrication de lettres rugueuses que j’ai repris pour remplacer mes lettres cartonnées) de la façon suivante :

  1. présentation de la lettre,
  2. prononciation de la lettre en accompagnant avec le geste Borel-Maisonny,
  3. suivi du contour de la lettre avec le doigt,
  4. tracé de la lettre dans de la semoule,
  5. association avec la lettre cursive magnétique correspondante,
  6. fabrication de la lettre en pâte à modeler.

Pour l’instant, nous ne faisons pas de tracé au crayon, car Erwann n’a pas encore une tenue de crayon suffisamment correcte pour ce genre de tracé. De temps à autre, j’ajoute un petit jeu supplémentaire :

  • suivi du tracé rugueux avec le doigt et les yeux fermés,
  • trouver de quelle lettre il s’agit en suivant le tracé rugueux les yeux fermés,
  • toucher une lettre magnétique dans un sac (sans la voir) et deviner de quelle lettre il s’agit,

Nous avons commencé par les voyelles, qu’Erwann connaît parfaitement bien maintenant. Nous faisons également un peu de reconnaissance phonétique. Pour cela, je choisis une voyelle que nous lisons ensemble. Ensuite, je lui présente une image, nous la dénommons ensemble puis il doit dire s’il entend le son de la voyelle retenue dans le mot (ex : je choisis le « o », je lui présente l’image d’une orange : il doit placer l’image sous le « o » car on entend « o » dans « orange ») … pas si facile, mais petit à petit sa conscience phonologique se développe.

Je pense introduire les consommes progressivement en commençant par celles qu’il sait bien prononcer (p -qu’il connaît déjà bien-, t, m, b), puis peu à peu les autres. Je sais que pour certaines cela va être très difficile car il ne peut (ou ne sait pas encore) prononcer le son (par exemple : « l » avec la, le, li, lo, lu , ou « f » : fa, fe, fi, fo, fu).

En parallèle à ce travail, nous continuons nos séries d’entraînement à la prononciation :

  1. p : pa, pe, pi, po, pu, pou, pé, pè
  2. t : ta, te, ti, to, tu, tou, té, tè
  3. etc …
  4. puis en associant 2 syllabes déjà maîtrisées : ta-pis, mo-to, pa-té, etc …

Nous faisons généralement cela sous forme de petit jeu, plusieurs fois dans la journée et pas plus de 2 minutes chaque fois (en mettant les chaussures, dans la voiture, en sortant du bain…).

C’est un programme chargé mais quand je vois les progrès accomplis par Erwann ces derniers mois (surtout cet été), je me dis que cela vaut le coup de s’investir et de tenir le cap.

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s