Le clan des Ours

Apprendre et jouer à la maison

Halloween 30 octobre 2010

Filed under: à propos de nous,Lecture — myriamemond @ 11:07

Bien que nous ne fêtions pas particulièrement Halloween, j’avais envie de faire une animation à la maison pendant les vacances de la Toussaint (enfin vacances pour les scolaires, car chez nous, il y a classe à la maison le matin).

Au programme de l’après-midi, il y avait :

  • atelier bricolage : réalisation de photophores, dont voici un exemplaire des très beaux photophores faits par les enfants (et les mamans) :
  • goûter : les mamans avaient confectionné de délicieux gâteaux, et petits sablés
  • jeux dans le jardin, dont le jeu de la citrouille 😉

Certains étaient venus déguisés, ainsi nous avons eu un petit diable, une araignée, des sorcières (petites et grandes), un petit fantôme etc…et chez nous il y avait une sorcière, un pirate et un drôle de petit sorcier avec un crochet :

Bravo et merci à tous les participants pour ce très bel après-midi.

Pour celles et ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur les sorcières (et les fées), Constance (docteur es sorcières, fées et autres personnages mystérieux) vous conseille la lecture de ce livre :

Outre des histoires des sorcières, on y trouve des activités à faire pour Halloween, dont un délicieux gâteau au chocolat (qu’une de mes amies avait préparé pour notre petite fête) décoré de sablés effrayants…hummm, un vrai délice ! Aymeric, lui, a essayé les ribambelles citrouille et fantômes pour décorer sa chambre.

Et si vous aimez les histoires de sorcières, quelques idées de lecture que les enfants aiment beaucoup.

Un petit livre qui se lit très bien (idéal pour les lecteurs débutants) :

Les histoires de Pélagie la sorcière (il existe plusieurs albums) avec un joli graphisme :

Il y a aussi la sorcière Camomille que j’adore (là aussi plusieurs albums à déguster) :

et pour finir, un opéra pour enfants de Marcel Landowski et Pierre Gripari,  La sorcière du placard à balai (le refrain est un peu entêtant mais il plaît beaucoup aux enfants) :

Et pour ceux qui aiment pratiquer la magie, notre petite sorcière, alias Constance, vous a préparé une recette pour devenir invisible ! Alors à vos chaudrons !

Publicités
 

Avec, la suite… 29 octobre 2010

Filed under: Langage,Makaton — myriamemond @ 10:17

Voilà deux jours que nous jouons avec nos petites cartes préparées spécialement pour l’occasion (cela a été plus long que prévu mais j’avais aussi des fiches à préparer pour les grands) : « la fille AVEC … ».

Les cartes sont extraites du livre « Apprendre la grammaire avec des jeux de cartes » éd. Retz.

Je me suis servie, pour l’instant du chap. « une petite fille avec un accessoire ». J’ai ensuite rédigé des billets accompagnant les cartes.

Nous avons fait plusieurs exercices (tous ces exercices sont réalisés en signant) :

  1. présentation orale des cartes
  2. présentation des billets accompagnés de la carte correspondante
  3. l’enfant tire au sort une image et dit ce qu’il voit
  4. l’enfant tire au sort un billet et doit montrer l’image correspondante
  5. on répartit les cartes entre l’enfant et l’adulte, et on les place sur la table visibles par tous. A tour de rôle, on demande une carte à l’autre personne. La formulation est toujours la même. Nous continuons à travailler sur le « je veux », donc chaque fois, nous demandons : « je veux la fille avec … ».

Pour ce dernier jeu, Erwann, ayant des difficultés à ordonner tous les mots de la phrase, choisit le billet correspondant à sa demande. La lecture des pictogrammes lui permet ainsi de retrouver le bon ordre des mots entre la fille, avec et l’accessoire.

Pour aller plus loin dans cet apprentissage, il existe le jeu des 5 familles créé par la maman de Sixtine.

Pour varier les plaisirs, j’ai aussi cherché quelques situations, où l’on utilise le mot « AVEC », comme par exemple : le chat joue avec le ballon, le garçon mange avec la fourchette… Ces images et phrases pictographiées seront collées dans le cahier de langage (petit cahier où l’on colle les histoires pictographiées, les images avec les phrases…).

Le fichier correspondant est disponible ICI.

 

La grammaire à petits pas 25 octobre 2010

Filed under: Français,Montessori — myriamemond @ 10:07

Avec Aymeric, nous avons débuté l’analyse grammaticale en utilisant les symboles de la pédagogie Montessori (que j’ai trouvé sur le site ParticiPassions – pour une meilleure manipulation par les petits doigts, je vous conseille d’imprimer les symboles en grand format).

L’année dernière, nous avions joué avec à trouver des noms communs, faire la différence nom commun/nom propre. Nous avions aussi abordé la notion de genre (masculin/féminin) et de nombre (singulier/pluriel) et l’utilité des déterminants.

Durant les semaines dernières, j’ai introduit les  adjectifs qualificatifs. Dans un premier temps à l’oral où je lui demandais : « donne-moi un crayon bleu – un crayon rouge », « donne-moi une grande règle – une petite règle » etc. Ensuite, nous avons joué avec les mots pour faire des phrases farfelues, par exemple : le chat vert mange une carotte crue.

Puis, nous avons travaillé avec les symboles de grammaire. Pour chacune des nature de mots : nom, déterminant et adjectif qualificatif, l’enfant dispose d’une série de mots correspondants. Un premier exercice consiste à reproduire une « phrase » écrite sur un carton à l’aide de sa banque de mots (par ex. la poule rousse), puis de placer les symboles de grammaire au-dessus des mots pour bien visualiser la nature des mots utilisés. Après, l’enfant crée lui-même ses phrases et les recopie sur son cahier.

 

Pour trouver la nature des mots, on peut poser les questions suivantes :

  • Quel mot t’indique de quoi on parle ? => le nom
  • Quel mot t’indique si il y en a un ou plusieurs ? => le déterminant
  • Quel mot t’indique comment est la chose dont on parle ? => l’adjectif qualificatif

J’ai souhaité faire un peu de révision avec Constance qui a encore parfois des difficultés pour identifier la natures des mots. Nous avons donc procédé comme ci-dessus (en accélérer si pas de problème) et j’ai introduit les verbes (qu’elle connaît déjà très bien), en vue de poursuivre avec les adverbes, les prépositions, puis les fonctions dans les semaines à venir.

 

Cet exercice a aussi le mérite de faire travailler sur les accords nom/adjectifs et sujet/verbe, puisque dans la banque de mots, on trouve des noms au singulier et au pluriel, et des verbes qui peuvent être à la 3ème personne du singulier ou du pluriel ! et pour les étourdi(e)s , cela peut jouer des tours !!!

Une vue des listes de mots proposés (c’est un peu chamboulé, mais c’était pendant la séance de travail) :

Pour poursuivre le travail, je propose des phrases à l’enfant qui doit alors analyser la nature des mots qu’il connaît, et leur fonction dans la phrase (sujet, complément d’objet direct, etc…), au fur et à mesure de l’apprentissage de ces notions.

 

Avec, petit mot bien utile 21 octobre 2010

Filed under: Langage,Makaton — myriamemond @ 10:15

En ce moment, je travaille avec Erwann sur la préposition AVEC.

Ce petit mot qui nous semble bien banal est très utile dans la vie de tout les jours, et pour vous en convaincre, essayez de ne pas l’utiliser pendant une journée….vous serez surpris du nombre de fois qu’on l’utilise, et que sans lui beaucoup de détails passent à la trappe ou nécessitent des explications supplémentaires. Tiens, rien que dans la première phrase, je l’ai déjà utilisé !

Dans un premier temps, j’ai profité de toutes les occasions pour inciter Erwann à l’utiliser. Par exemple, lorsqu’il joue : « AVEC quoi joues-tu ? » et mon petit bonhomme de répondre « je joue avec mes voitures. », en réalité, il dit « moi joue voitures », mais en reprenant la structure de la phrase (à l’aide du langage signé), j’ai obtenu une formulation assez proche de celle attendue. J’ai fait cela (de façon un peu exagérée) pendant quelques jours pour de nombreuses situations : on coupe avec un couteau, je me lave avec du savon, maman m’essuie avec la serviette, je dessine avec le crayon…bien entendu, chaque fois nous utilisons la LSF.

Cette semaine, nous avons commencé à travailler avec le picto correspondant au mot « AVEC ». Dans un premier jeu, je propose à Erwann une série d’images et une phrase de situation (je dessine avec…, je découpe avec …, je bois avec …) qu’il doit compléter avec la bonne image.

 

pour terminer, Erwann relit la phrase complète en signant (enfin pas toujours car très absorbé par la lecture des pictos) :

Ce petit jeu a permis à Erwann de peaufiner la prononciation du mot « AVEC », et j’ai désormais quasiment toujours les 2 syllabes distinctes. Il faut maintenant consolider cet acquis.

Pour cela, nous allons travailler avec les cartes proposées dans le livre « Apprendre la grammaire avec des jeux de cartes » Editions Retz (je suis en train de finaliser la préparation des supports et ceux-ci seront disponibles bientôt). Chaque image sera accompagnée d’un titre pictographié (la fille avec le parapluie, la fille avec le panier,…). Lorsque la syntaxe sera bien maîtrisée, Erwann devra alors reconstituer les titres lui-même à partir de la banque de pictos.

Puis nous retravaillerons sur la demande avec, par exemple,  « je veux la fille avec le panier. »

Bon, encore pas mal de séances sur cette préposition, mais c’est vraiment important.

 

L’hiver des gros ventres 18 octobre 2010

Filed under: Lecture — myriamemond @ 9:00

« Je suis un petit garçon nommé Julien. Mes parents ont divorcé. Mon papa vit en Afrique, et il va venir me voir en automne. Dans sa dernière lettre, il écrit qu’il a une grosse surprise pour moi !

J’ai bien aimé ce livre car il parle d’amitié. Cela m’a fait penser à « La vraie princesse Aurore », un livre que j’ai aussi beaucoup aimé (toujours chez le même éditeur. »

Signé Constance.

Constance aime beaucoup les ouvrages de l’éditeur Rageot, en particulier la collection Rageot Romans.

Son frère Aymeric s’est bien amusé à la lecture des livres de la collection L’école d’Agathe, toujours chez le même éditeur et idéal pour les apprentis lecteurs (peu de pages, gros caractères, belles illustrations).

 

Petit jeu autour du goût et de l’odorat 15 octobre 2010

Filed under: Apprendre en jouant — myriamemond @ 9:46

Cette semaine étant la semaine du goût, j’avais prévu quelques activités autour de la cuisine, des aliments, des épices ….

Outre quelques ateliers cuisine, qui ont commencé par acheter les ingrédients dont nous aurions besoin, nous avons fait un jeu autour des saveurs et des odeurs. Ce jeu est un grand classique des kermesses ou goûter d’enfants. Il s’agit de faire goûter aux enfants, qui ont les yeux bandés ou fermés, différents aliments et de leur faire deviner de quoi il s’agit, et de dire si c’est sucré, salé, acide ou amer. J’ai rajouté quelques épices que nous avions découvert lors de notre sujet d’histoire sur les grands explorateurs (nous avions fait un grand jeu dans le jardin et mis en scène le voyage de Christophe Colomb, puis de Vasco de Gama).

Les enfants devaient reconnaître : pomme, banane, cornichon, sucre, sel, jus de citron, lait, sauce américaine, confiture de framboise, fromage de chèvre, chocolat noir, chocolat au lait, harengs fumés, cannelle, clou de girofle, fenouil…A ma grande surprise, ce fût un sans faute pour les deux grands, Erwann étant parti avant car, il ne voulait pas manger des choses qu’il n’aimait pas. Même les épices avec leur nom ont été reconnues, bravo les enfants !

C’est un jeu à faire au moment du goûter, car ensuite les enfants peuvent finir les gobelets (enfin pas tous !) ! Ce fût aussi l’occasion de revoir avec Erwann les différents aliments, et de discuter sur leur provenance (arbre, arbustes, mer, dans quel pays on les trouve…).

Sinon, les enfants peuvent aussi « jouer avec la nourriture » (pour une fois, c’est permis !). Le temps d’aller chercher l’appareil-photo, et voilà ce que j’ai vu lorsque je suis revenue :

Amusant, non ?

 

Livret sur les magasins 12 octobre 2010

Filed under: Langage,Makaton — myriamemond @ 10:00

J’ai pu constater à plusieurs reprises qu’Erwann ne savait pas vraiment dans quel magasin aller pour acheter un article précis (viande, poisson…). Les termes de boucherie, charcuterie, poissonnerie lui étaient étrangers. Et même par similitude, pour certains, avec ce que l’on y trouve (ex : poisson – poissonnerie, fleur – fleuriste), il a beaucoup de mal à s’y retrouver.

Je lui ai donc préparé un petit livret explicatif en Makaton (feuilles à découper et à assembler, ou tout simplement à coller sur le cahier – les dessins viennent du site ARASAAC).

Le livret est disponible ici.