Le clan des Ours

Apprendre et jouer à la maison

Samedi matin studieux 26 février 2012

Filed under: à propos de nous,école à la maison — myriamemond @ 9:32

Ce samedi matin, pendant que Papa Ours faisait la grasse matinée, les oursons se sont occupés calmement (bon, je les ai un peu incités à ne pas faire bruit !). Comme je suis en pleine réorganisation des activités des enfants et que je voudrais « faire un  peu plus de pédagogie Montessori » avec eux, j’ai ressorti pas mal de matériel. Je profite aussi des vacances pour faire du rangement.

Ils ont donc utilisé à tour de rôle le plateau des versés,

le nécessaire pour le nettoyage et le cirage de chaussures,

Et aussi, la pince pour attraper des boules de coton, des noix et la pince à épiler pour les haricots secs.

Mon grand a aussi voulu faire de la mosaïque avec les Attrimaths. Il adore les mathématiques, manipuler les objets géométriques et le matériel « réglettes Cuisenaire », Attrimaths ou les « pochoirs mathématiques » ont un fort attrait sur lui !

Pour finir, les deux plus jeunes ont fait un puzzle « Ronde des couleurs » d’inspiration Waldorf, et chiné sur une brocante. Ils ont adoré et ont refait le puzzle 5 fois de suite.

J’ai beaucoup apprécié cette matinée où chacun, absorbé à son travail, était calme, l’esprit apaisé. Aucune précipitation pour terminer au plus vite sa tâche, chacun attendait patiemment son tour pour faire un atelier, un grand respect du matériel que chacun à ranger à la fin de son activité (sans que je le demande !) et au final chacun était content de son travail … C’est entre autres pour retrouver cette ambiance tous les jours que je souhaite repenser les apprentissages des enfants ! même si je sais que l’IEF n’est pas un long fleuve tranquille …

 

 

 

 

Premier contrôle pédagogique ! 30 mai 2011

Filed under: à propos de nous,école à la maison — myriamemond @ 10:23

Aujourd’hui, nous avons reçu la visite de l’inspecteur de circonscription et d’une conseillère pédagogique. Cela n’était pas une surprise puisque le rendez-vous avait été pris il y a 10 jours par téléphone.

Mais le stress était là tout de même vu que c’était notre premier contrôle !

L’entretien a été très cordial, voire sympathique. Après que nous ayons exposé nos choix pédagogiques, notre organisation et le matériel utilisé, Constance et Aymeric ont bien voulu faire un peu de lecture, répondre à des questions de français et de maths, ainsi que de culture générale. Nous étions avec les enfants et l’inspecteur ainsi que la conseillère ont toujours été respectueux envers eux, et même lorsqu’ils se trompaient ou ne savaient pas, ils n’hésitaient pas à les aider, les aiguiller pour se corriger ou trouver la bonne réponse.

A la fin de l’entretien, nos visiteurs nous ont fait une synthèse de leurs impressions (plutôt très bonnes !) et ils nous ont donné quelques « pistes de travail » pour l’année prochaine.

A aucun moment, il n’a été fait de jugement de valeur sur notre choix d’IEF, nos orientations pédagogiques ou notre organisation.

Nous voilà soulagés et nous n’espérons qu’une seule chose : que cela soit encore ce même inspecteur l’année prochaine !

 

Le fabuleux voyage de l’eau salée 2 novembre 2010

Filed under: Apprendre en jouant,école à la maison — myriamemond @ 11:09

J’aime beaucoup le concept de lapbook, ces petits livrets, généralement réalisés par les enfants, comportant des rabats, des dépliants, des dessins, etc et qui traitent de manière ludique un thème précis. Nous en avons déjà fait deux l’année dernière, un sur la préhistoire et un autre sur la Gaule et les Gaulois : une manière amusante de faire de l’histoire.

Cette année, je ne suis laissée tenter par les supports proposés par l’association Carpediem. J’ai choisi Le fabuleux voyage de l’eau salée car il traite de notions que nous avons abordées en début d’année (les différents états de l’eau, le thermomètre, la dissolution), ainsi qu’une approche environnementale (les coraux, la protection de la nature), mais aussi sur le cycle de l’eau, etc…bref, c’est très complet.

Le fichier, à télécharger sur le site de l’association après paiement,  proposé par l’association Carpediem comporte un trentaine de pages de texte à lire avec les enfants, et 15 activités à réaliser et à coller pour former un lapbook, le tout pour la modique somme de 7,50 euros.

Cet après-midi, les deux grands oursons ont donc commencé leur livret, en révisant les trois états de l’eau et le thermomètre. Crayon, feutres, ciseaux et colle et c’est parti pour 2 heures de travail.

Aymeric est un artiste. Il a décoré chacun des états par selon ce qu’il représente : des bules pour le gaz, les volutes pour le liquide et des glaçons pour le solide. C’est aussi un des charme du lapbook : chaque livret est unique et est à l’image de son auteur. En s’appropriant la forme, il s’approprie également le contenu.

Absorbés par leur travail, ils n’ont pas vu le temps passé. Je pense que la réalisation de l’ensemble des activités et du livret devrait nous occuper jusqu’au vacances de Noël.

Sur le site de l’association, Constance a déjà repéré le lapbook sur l’Inde, sur Mozart (son compositeur favori) et sur les légumes …. de quoi les occuper pendant les longues soirées d’hiver ou les après-midi pluvieux !

J’ai aussi acheté un jeu en chemise pour Erwann, et pour Alexandre plus tard. Il s’agit de l’Eveil aux sciences. On y trouve plusieurs thèmes : chaud/froid, dur/mou, vivant/non vivant…pour chacun des thèmes l’enfant dispose d’une série d’images qu’il doit classer dans la bonne catégorie (par ex. les glaçons dans froid, le soleil dans chaud). Je suis en train de finaliser les jeux (cela prend un peu de temps à plastifier, découper, coller). Dès que nous y aurons joué avec Erwann, je ne manquerai pas de vous en parler (avec des photos).

 

Apprentissage de la lecture 6 septembre 2010

Filed under: école à la maison,Langage,Réflexions sur les apprentissages — myriamemond @ 10:20

Ce sujet, d’actualité en ces jours de rentrée, me passionne depuis longtemps : Comment les enfants apprennent à lire ? Quelle méthode sera la plus adaptée à chacun d’entre eux ?

Tout d’abord, j’ai cherché à comprendre quels étaient les mécanismes d’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Je suis tombée, par hasard, sur les travaux du Dr Wettstein-Badour concernant l’apprentissage du langage écrit, et en particulier : « Apprentissage de la lecture – Le non-sens des pédagogies actuelles« , publié en mars 2000, j’ai été convaincue renforcée dans ma conviction du bien fondé des méthodes syllabiques. Pourquoi utilise-t-on encore des méthodes mixtes ou globales à l’école ? !!!

Ma fille a appris à lire avec la méthode de lecture plurisensorielle développée par le Dr Wettstein-Badour :

Ayant des cas de dyslexie dans la famille, j’ai souhaité prendre les devants et utiliser une méthode ayant fait ces preuves dans ce domaine. C’est un peu cher (env.40 euros), mais c’est très efficace. Après avoir vu  les voyelles, les consonnes sont introduites progressivement. Seules les combinaisons de lettres déjà étudiées sont proposées à l’enfant, il n’y a pas non plus de lettre muette jusqu’à une bonne moitié de la méthode. L’approche est plurisesorielle car elle fait appel à l’écoute des sons (avec des exercices de reconnaissance de phonèmes), à la manipulation de lettres mobiles et au sens du toucher (avec les lettres rugueuses) avant le passage à l’écriture. Finalement, on y retrouve de la pédagogie Montessori !

Pour mon fils Aymeric, qui n’accrochait pas avec la méthode précédente (trop détaillée à son goût) , j’ai utilisé le manuel de lecture édité par la Librairie des Ecoles.

ainsi que le manuel d’écriture associé :

Cette méthode, syllabique, est richement illustrée, agréable à lire et propose des textes en script et des textes en cursives. Elle est disponible en téléchargement sur le site de la Librairie des Ecoles. Le manuel d’écriture suit chaque chapitre du manuel de lecture , propose des exercices d’application et introduit des notions de grammaire et d’orthographe (genre, nombre, est/et, a/à…).

A cause (ou grâce) au retard de langage d’Erwann, je me suis aussi penchée sur la méthode gestuelle d’apprentissage du langage écrit, créée par Suzanne Borel-Maisonny, une des fondatrice en France de l’orthophonie. J’ai réussi à trouver un exemplaire des premières éditions (d’occasion à la librairie Gilbert). Je me sers de la gestuelle avec Aymeric pour faciliter la mémorisation phonème/graphème et cela fonctionne plutôt bien. Les petits textes courts proposés dans le manuel sont également un support supplémentaire pour s’entraîner à lire. Cette méthode a été reprise par Clotilde Sylvestre de Sacy qui propose ainsi plusieurs ouvrages en fonction du niveau de l’enfant (en photo, le tome 1 de la méthode).

Je pense qu’Erwann apprendra à lire avec cette dernière méthode . Avec son orthophoniste, nous utilisons déjà les gestes pour travailler la prononciation. Depuis que nous faisons des exercices quotidiens (ma, me, mi, mo, mu, ta, te…..), Erwann parvient à produire de plus en plus de syllabes, et à associer deux syllabes travaillées pour former des mots (moto, tapis, bateau…)….mais je m’éloigne du sujet (cela sera pour un autre post !).

Pour finir, je voudrais parler d’un ouvrage que j’ai lu récemment : Apprendre à lire en famille aux Editions l’Instant Présent.

L’auteur insiste sur les bienfaits de l’apprentissage syllabique, mais elle précise et rappelle (on a parfois tendance à l’oublier) que la lecture est avant tout une question de plaisir, et qu’il est donc important de trouver du sens à ce que l’on lit. Ce livre est rempli de conseils, de bon sens, de pistes de travail…une vraie mine d’or pour celles et ceux, qui comme moi, cherchent à donner le goût de lire à leurs enfants.

 

Organisation pour cette année 30 août 2010

Filed under: école à la maison — myriamemond @ 10:15

Aujourd’hui, nous avons rangé les cahiers de l’année dernière, fait le tri dans les livres et manuels scolaires et jeté beaucoup de vieux papiers à la poubelle. Après avoir servi de débarras pendant un mois (nous avons fait des travaux de rénovation dans la maison), notre salle de classe est enfin redevenue un lieux accueillant et agréable à vivre.

Avec les 2 grands (Erwann et Alexandre n’étant pas encore concernés), nous avons aussi discuté de l’organisation. Cela ne va pas être simple, et il va falloir jongler avec les séances de rééducation d’Erwann. Donc, voici ce qui a été adopté :

  • lundi et vendredi
    • matin  : nous travaillerons le français, les maths, langues (anglais / allemand),
    • après-midi : arts plastiques, histoire / géographie (en alternance)
  • le mardi et le jeudi
    • matin : 40 min d’exercices en autonomie (français, maths ou langues) pendant la séance de rééducation au CMP.
    • après-midi : français, maths, en alternance avec un projet personnel (pendant 1h1/2), puis leçon de chose dans la nature ou jeux collectifs, ou activités libres
  • le mercredi matin : musique au conservatoire, activités diverses en club

Comme l’année dernière, nous commencerons vers 9h avec une petite séance d’écriture d’un petit quart d’heure, de dessin pour ce mettre en jambe (en plus, pour cela les grands sont autonomes, je peux donc finir continuer un peu de ménage pendant ce temps). Nous terminerons vers 12h.

L’après-midi, nous travaillons généralement pendant la sieste du petit dernier (de 13h30 à 16h au plus tard). Après les enfants sont libres de jouer, faire de la musique, lire…

Ce planning sera a adapté également avec les sorties diverses que nous faisons avec le groupe non-sco (Cité des sciences, visites/ateliers dans les musées de la région parisienne, chorale, bricolage, contes…).

Pour Erwann, j’ai prévu de le faire « travailler » 1h tous les jours : jeux autour du langage (en utilisant le makaton et divers jeux éducatifs), graphisme, numération (revoir jusqu’à 4 et poursuivre jusqu’à…on verra), divers jeux éducatifs. Comme l’année dernière, Erwann participera aussi aux séances d’arts plastiques, d’histoire et de géographie et de leçon de chose (qu’il adore) avec les grands.

Tout cela me paraît bien sur le papier, mais je sais que dans la pratique, je vais devoir faire des ajustements, en premier lieu pour répondre aux questions et envies des enfants et ensuite, pour prendre en compte la motivation et la fatigue du moment des enfants et de moi-même.

En tout cas, les enfants sont ravis de poursuivre l’aventure de l’école à la maison cette année, et ils ont beaucoup d’idées et de thèmes d’étude à proposer. A moi de savoir les écouter et de répondre à leurs attentes : lourde tâche, mais tellement gratifiante lorsque je les vois épanouis et heureux d’apprendre.

 

Une liste des éditeurs de manuels scolaires 5 juillet 2010

Filed under: école à la maison — myriamemond @ 11:30

En pleine réflexion sur le programme de l’année prochaine et les manuels que nous allons utiliser, j’ai trouvé, par hasard, une liste des principaux éditeurs de manuels scolaires, logiciels et CD. Cette liste, proposée par le CRDP Pays de Loire, est disponible ici.

J’ai trouvé pleins de petits éditeurs proposant des livres, mais aussi des jeux, ainsi que du matériel spécialisé. Voici une petite liste de mes préférences (par rapport au catalogue proposé) :

et pour finir :

  • Fuzeau : tout pour la musique, idéal pour notre famille de musiciens !

Internet, c’est bien, c’est pratique….mais le gros inconvénient est de ne pas pouvoir feuilleter les ouvrages. Difficile alors de se faire une idée !  Peu de sites proposent des extraits en ligne, au mieux le sommaire ! Bref, une visite en librairie s’impose pour finaliser la sélection.

 

Un repos bien mérité 28 juin 2010

Filed under: école à la maison — myriamemond @ 10:33

Voilà, notre première année d’école à la maison se termine. Constance a terminé son dernier devoir à envoyer cet après-midi. Ouf !!! Que de travail réalisé en une année ! Son petit classeur contenant les devoirs à envoyer à la correction ne ferme plus (environ 7 copies par devoir et 23 devoirs réalisés) !

Petit bilan de l’année écoulée : Constance a fait de gros progrès en orthographe, grammaire et conjugaison, je souligne tous ses efforts pour retenir les différentes règles. En mathématiques, elle a abordé les 4 opérations et sait maintenant résoudre un grand nombre de problèmes.

Pour cette première année d’IEF, nous avions choisi d’inscrire notre fille au Cours Privé Sainte-Anne, qui propose une approche très classique des apprentissages et s’appuie sur l’automatisation des connaissances par la répétition des notions tout en les approfondissant à chaque nouvelle leçon. Donc, en raccourci, beaucoup d’écriture (cela a été profitable à Constance), de calcul mental, de problème, d’exercices de français (très profitable aussi)…et la fameuse leçon de chose tant adorée des enfants !

L’année prochaine, nous aurons deux enfants « soumis à l’instruction obligatoire », puisque Aymeric vient d’avoir 6 ans. J’ai choisi de faire moi-même le programme, en m’appuyant de manuels scolaires (vraisemblablement de la Librairie des Ecoles), sur des idées glanées ça et là sur le net (merci à toutes les bloggeuses instruisant aussi leurs enfants à la maison et qui dispensent si gracieusement leurs documents, conseils…) et un peu de pédagogie Montessori. Constance suivra à peu près le programme de CM1, et Aymeric celui de CE1 (vu qu’il a fait celui de CP cette année). Je précise « à peu près » car si les enfants souhaitent aborder des notions nouvelles « hors programme » comme cela été le cas cette année avec par exemple les fractions pour Constance et l’heure pour Aymeric, nous n’allons pas nous en priver ! De plus, nous utilisons les cours de maths des Frères Lyons qui ne suivent pas l’ordre du programme de l’Education Nationale. Ce qui est important pour nous, c’est qu’ils progressent et surtout gardent le goût pour les apprentissages… et leur curiosité, d’où des visites de musée, de chateaux, d’ateliers-découvertes, promenade en forêt, bricolage en tout genre…Les sorties sont aussi l’occasion de voir leurs amis non-sco.

Les enfants ont demandé si il y aurait des devoirs de vacances. Non ! Par contre un livre ou deux à lire pour Constance et que nous étudirons ensuite à la rentrée…et une lecture d’une ou deux pages quotidienne pour Aymeric qui a déjà choisi ses livres.

Quant à Erwann, il a fait beaucoup de progrès cette année. Au niveau langage, ça progresse tout doucement. Côté apprentissage, il sait compter jusqu’à 4 (dénombrement et reconnaissance des chiffres), il commence à reconnaître quelques lettres, il a fait de gros progrès en graphisme, en motricité fine…Mais avec lui, rien n’est jamais vraiment acquis, donc de temps en temps nous nous amuserons à compter les bonbons ou les morceaux de chocolat, à faire des dessins, des colliers…car ce qui est acquis aujourd’hui, ne le sera peut-être plus demain.

Nous allons aussi un peu lever le pied sur les séances de rééducation (orthophonie et psychomotricité) car il a vraiment besoin de souffler. Néanmoins, je vais continuer la fabrication de jeux et de livres en Makaton (que je mettrais en téléchargement sur ce blog), et réfléchir aussi à ses activités pour l’année prochaine.

Bon, ben voilà ! à la relecture de cet article, je me rends compte que je vais avoir du pain sur la planche pour les vacances !!! Mais en attendant, nous allons penser au programme des vacances entre mer et montagne, et nous détendre au bord de la piscine.

 

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 42 autres abonnés